Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
plessage.overblog.com

Pour les plesseurs: Informations - Actualités - Partage

Publié le 30 Avril 2014 par Christophe Delbecque

30 avril : A la Saint Robert, tout arbre est vert.

Cette année le printemps a de l'avance. Vous pouvez donc faire le tour de vos haies plessées et de vos plantations afin de faire le bilan de vos travaux d'hiver.

Le travail du plesseur est désormais à l'abris des regards pour tout l'été.

Il sera bientot difficile de voir que cette haie a été plessée cet hiver.

Il sera bientot difficile de voir que cette haie a été plessée cet hiver.

commentaires

Publié le 17 Avril 2014 par Christophe Delbecque

Glossaire de l'entretien des haies de la région de Liège (B)

La société liégeoise de littérature wallonne a édité en 1885 un bulletin regroupant le vocabulaire de l'activité des paysans. Nous ne trouvons pas de mentions explicites du plessage. Nous trouvons cependant qu'il y avait un entretien des haies pour les rendre infranchissable par ajout de branches mortes tressées au sein des haies vives. Cette étude correspond à la région de Liège et du pays de Herve, territoire bocager. Ci dessous quelques définitions ayant un lien avec l'entretien de la haie.

Fèce, bourrelet en branches flexibles qui est tressé entre les plants à la partie supérieure d'une haie vive. Ramettes que l'on introduit de la même manière à l'intérieur de la haie pour la rendre impénétrable.

Tonde, se dit aussi bien d'une haie que d'un mouton

Boca, trouée, ouverture dans une haie.

Ristoper, boucher, Ristoper en boca, boucher un trou dans une haie.

Soloïe, Perche placée horizontalement contre la haie pour la soutenir.

Spinetai, petite épine dont on garni la partie supérieur d'une haie tressée (v Fèce ci dessus) pour la rendre infranchissable

commentaires

Publié le 15 Avril 2014 par Christophe Delbecque

Dans le Boulonnais ont "retrie" la haie.

Le plessage des haies était pratiqué dans le Boulonnais même si actuellement il ne semble pas y avoir localement de promotion de cette technique d'entretien des haies. Le terme patois est "retrier" la haie. Hélène Degorgue dans une étude de 1999 (Evolution des techniques d'entretien des haies du boulonnais) décrit succinctement la technique: C'est une technique de guidage des branches latérales entre deux pieds; Les branches principales étaient pliées, entremêlées et parfois liées afin de consolider la haie, de la densifier ou de reboucher un trou. D'autres techniques étaient utilisées pour reboucher un trou dans la haie ou la "retouper": utilisation de fils barbelés, plantation, utilisation d'une branche d'épine coupée dans la haie :"un intic" ou encore utilisation d'une perche qui permet d'y accrocher les branches voisines.

Un extrait d'un bail de 1952: "les preneurs devront tenir les haies en bon état de clôture, boucher les trouées de plants vifs, plier et reboucher les haies"

Un extrait d'un bail de 1952: "les preneurs devront tenir les haies en bon état de clôture, boucher les trouées de plants vifs, plier et reboucher les haies"

commentaires

Publié le 3 Avril 2014 par Christophe Delbecque

Clôture de bois mort d'inspiration plessage en Finlande

La haie n'est pas très répandue sous les latitudes Laponnes mais il y a une quantité importante de bois à disposition. Ci dessous vous pouvez voir une forme de clôture traditionnelle utilisant une double rangée de piquets de bois à la verticale (plessage en banchage), des piquets inclinés parallèle (rappel du plaakhaag) et des liens en bois (saule ou noisetier?). Le résultat est très esthétique et marie des nombreuses références au plessage. Il semble cependant plus réaliste que ce soit le plessage qui s'est inspiré de ces techniques de cloture de bois mort.

source: http://charnaylaponie.canalblog.com/

source: http://charnaylaponie.canalblog.com/

commentaires